Clap de fin pour les Alsaciens


Les championnats Alsace-Lorraine connaîtront leur épilogue ce dimanche. Et à l’heure du bilan, force est de constater que la saison a été dure pour les clubs alsaciens.

La saison du championnat commun des Comités Alsace et Lorraine de rugby baissera son rideau ce dimanche pour les clubs haut-rhinois. Les rencontres Thionville/Yutz – Colmar et Thann – Centre Meuse en Honneur, ainsi que Chalampé – Remiremont en 3e série, mettront un terme à un exercice globalement difficile pour les représentants alsaciens.

Le Colmar RC devra batailler jusqu’au bout en Lorraine, même si tous ses efforts pourraient s’avérer vains. Car, en cas d’un nouveau match en effectif incomplet de son équipe réserve, le club pourrait être rétrogradé administrativement en Promotion. « Je suis confiant pour dimanche , assure cependant le président colmarien Yves Fages. Si je suis content de mes jeunes dans toutes les catégories pour cet exercice, la saison a été difficile pour les seniors au vu de notre effectif, des blessés et des défections. On est arrivé en fin de cycle. » Actuels 4es de l’Elite régionale, les Verts du CRC ont déjà la prochaine saison en tête, dont l’objectif sera « d’intégrer les juniors dans l’équipe fanion ».

Troisième de Promotion et promu en Honneur, le RC Mulhouse a pu se maintenir dans l’Elite en terminant 8e , grâce notamment à l’intégration de ses jeunes. « On est à notre place. Je ferais la fine bouche si je disais qu’on aurait pu faire mieux » , estime le coach David Brigand. Une victoire initiale face à Colmar (10-8) et un succès arraché à Nancy en janvier (10-11) ont certainement été les clés du maintien. Un relâchement du groupe dès le ticket validé n’a pas entaché la belle saison des « Jaunes et Noir ». « Il faudra viser plus haut la saison prochaine, valider plus vite le maintien pour chercher une place entre 5 et 8 » , souhaite le technicien mulhousien, la tête déjà tournée vers le prochain exercice.

Thann : « Saison difficile ? Oui et non »

Avant-dernier de la poule, le RC Thann est, lui, suspendu aux prochaines décisions des Comités Alsace et Lorraine. « Saison difficile ? Oui et non. Oui, car on a eu peu de résultats positifs, et non, car nous avons tout de même montré de belles choses », résume l’entraîneur du RCT, David Blans. « On va devoir se contenter de notre place d’avant-dernier. Mais je pense quand même que l’on a prouvé qu’on était capables d’être au niveau. » L’épilogue de la saison thannoise est désormais dans les mains des têtes pensantes des deux Comités.

Enfin, en 3e série, Sélestat et Chalampé ont éprouvé les pires difficultés en raison des limites de leurs effectifs. Après une phase de brassage ratée (cinq matches, cinq défaites), le RC Sélestat termine en roule libre. Même constat pour Chalampé : candidat au championnat de France, mais trop tributaire de ses licenciés militaires, l’ASC de Guy Meyer a perdu tous ses espoirs dans ses MEI (matches à effectif incomplet) dus au plan Vigipirate déployé suite aux événements début janvier à « Charlie Hebdo ». Les deux clubs alsaciens devront batailler à l’intersaison, dont l’objectif sera d’étoffer l’effectif pour ne pas tomber en sommeil comme Peugeot Mulhouse cette année.

A lire aussi :