Chalampé ira à Hagondange pour le titre


Chalampé en action

Les Chalampéens vont devoir se lever tôt pour chercher le titre territorial de 4e série ce dimanche à 9h30 à Hagondange.

Ce dimanche se déroulent les finales territoriales de rugby à Hagondange. En 4e série, Chalampé ouvre les débats dès 9h30 face aux locaux.

À 4h30 dimanche, les rugbymen de Chalampé seront à peine montés dans leur bus en direction d’Hagondange. Leur finale du comité territorial Alsace/Lorraine de 4ème série est programmée dès 9h30 et il faut quatre heures de trajet en bus jusqu’en Moselle. Le président Guy Meyer n’apparaît pas réjoui. « Nous sommes le club le plus éloigné d’Hagondange et nous avons demandé à différer l’heure de notre match, mais il n’en a pas été question, indique-t-il. Nous devrons être là-bas à partir de 8h30 pour l’échauffement. »

Le réveil musculaire devra être de premier ordre, car les Chalampéens s’attendent à un drôle d’accueil, celui-là même qui leur avait déjà déplu en phase régulière contre Hagondange III lors du match retour perdu 19-22 (aller : victoire 27-8). « J’étais déçu au retour par l’agressivité des spectateurs, se souvient Guy Meyer. C’est sûr, ça peut aussi jouer dimanche. »

Il n’y aura pas de cadeau des dirigeants alsaciens, qui vont se montrer intransigeants avant même le coup d’envoi. « Nous allons vérifier les licences, pour qu’Hagondange III soit bien la trois et non pas un groupe renforcé par des joueurs de la une ou de la deux. Car dans la trois, il y a déjà pas mal d’anciens de Fédérale 3 ou d’Honneur. »

Un bon noyau

C’est loin d’être battus d’avance que les Chalampéens se rendent en Lorraine. « Normalement, on est au complet et on y va pour la gagne, assure l’entraîneur Robert Heitz. J’ai un bon noyau de joueurs avec des militaires que nous avons récupérés. Et Quentin Weibel est un meneur devant, il amène beaucoup et derrière on n’est pas maladroit. Ça tourne pas mal en ce moment, je suis assez content, d’autant qu’il n’y a pas de départs prévus pour la saison prochaine. »

L’effectif, Guy Meyer souhaite toutefois le voir plus étoffé en 2012/2013 : « Avec 26 joueurs, ça fait 20 potentiels par match, la quantité nous fait un peu défaut. » Le dirigeant peut se consoler avec ses jeunes joueurs, une dizaine entre les juniors et les seniors de moins de 20 ans, qui apportent du dynamisme. « Dimanche, on va essayer de prendre de vitesse les avants d’Hagondange pour lancer les jeunes qui cavalent derrière. On va jouer le titre », confirme-t-il.

Pour le RC Chalampé, ce serait la cerise sur le gâteau vers les phases finales du championnat de France 4ème série.

A lire aussi :