L’espoir pour Chalampé


Si l’Ovalie Chalampé a couché sur la feuille de match tout son effectif senior, soit quinze joueurs, que dire des onze vaillants venus de Sarreguemines… Le Haut-Rhinois Krugmann lance de suite le feu d’artifice (3e), imité rapidement par le nouveau Decrouzet (6e et 11e). Enchaînements, ballons en mouvements, les Mosellans sont vite dépassés par un jeu de trois-quarts rhénan qui fait mouche. « On a des jeunes qui courent. On pourrait réaliser le même parcours qu’il y a deux ans… si nous avons davantage de joueurs », détaille le président Guy Meyer. 49-0 à la mi-temps, la messe est dite, qui plus est avec un Ruiz alors à 100 % à la botte.

L’Espoir Sarreguemines a bien tenté mais, faute de plaquages, a abdiqué au fil des minutes. Les visiteurs ont réussi à ne pas finir fanny grâce à leur président Jean-François Mediamolle, qui aplatit le cuir dans les dernières minutes… avant qu’Hebert ne clôture la marque pour Chalampé (103-7).

L’espoir sportif était déjà parti côté alsacien, mais le président Guy Meyer voit plus loin car « la victoire est là, certes, mais on pense déjà à dimanche prochain. Notre effectif très limité et le nombre de licences que nous pourrons aligner me préoccupe », conclut le chef de file. Le grand objectif du club est ailleurs : l’espoir glané hier par cette large victoire ne doit pas tomber en désespoir.

Chalampé – Sarreguemines 103-7. Jeu à X. Mi-temps : 49-0. Stade municipal. Arbitrage de M. Lecomte (CD88).
Les points : Essais de Krugmann (3e, 25e, 28e, 30e), Decrouzet (6e, 11e), Ruiz (8e, 20e, 38e), Weibel (10e), Sitterlé (14e), Cour (17e, 21e), Hebert (34e, 40e), 14 transformations de Ruiz pour Chalampé ; essais de Mediamolle (37e), transformation De Villes pour Sarreguemines.

 

A lire aussi :